Accueil
Actualités

Biographie
Filmographie
  Le mouton noir
Les sitcoms AB
Exit
Discographie
Dossiers
Galeries de photos
Articles de presse
Multimédia
Mais aussi...
Livre d'or Forum
Cont@ct Liens


 


Hélène : Enfin le grand retour dans un série télé !

Six heures du matin à St Martin, le soleil offre déjà ses premiers rayons. L'ondée tropicale qui s'est abbatue la nuit dernière n'est plus qu'un lointain souvenir en ce début d'année. A la table du petit déjeuner, Hélène semble soucieuse. C'est aujourd'hui sa première journée de tournage dans "Les vacances de l'amour". Un retour tant attendu pour la plus célèbre comédienne de sitcoms, l'idole de toute une génération. Dans quelques heures, le premier tour de manivelle sonnera le glas de trois longues années et demie d'absence. Loin des plateaux télé, du stress et du strass.

"J'ai vraiment le trac", avoue-t-elle avant de prendre la route pour la marina de Captain Olivert, au nord de l'île, où se déroule sa première scène. Celle des retrouvailles avec Nicolas (Patrick Puydebat), Johanna (Rochelle Redfield), Laly (Laly Meignan) et Bénédicte (Laure Guibert), ses copains de toujours depuis "Hélène et les garçons". "Jean-Luc Azoulay, le patron de AB, me proposait régulièrement de revenir. Et, au mois d'août dernier, je lui ai donné mon accord. Le public m'a tellement manqué. De plus, je n'ai jamais tourné en extérieurs. C'est une expérience inédite pour moi", déclare-t-elle avec énergie, comme pour faire taire les mauvaises langues qui la disent déjà de retour à la case départ. "Vous savez, depuis trois ans, on m'a proposé des ponts d'or au cinéma, des sommes astronomiques pour animer des magazines. J'ai tout refusé en bloc, car ça ne m'intéressait pas. Je ne suis pas une arriviste, ni une matérialiste. Et quand ça ne me plaît pas, je ne me force à rien. C'est ainsi que j'ai cessé de jouer dans des sitcoms. J'ai pris trois ans de recul, car j'étais vraiment à bout et j'en ai profité pour visiter l'Australie, seule avec mon sac à dos, car je suis une solitaire".

Après une demi-heure de route à travers l'île, particulièrement ravagée par le cyclone Lenny, Hélène prend ses marques devant la caméra. Elle répète inlassablement son texte, fume cigarette sur cigarette. La troisième prise sera la bonne. "C'est un peu comme le premier concert, on se demande si on va être à la hauteur et, une fois que c'est terminé, on ne sait pas si on sera capable de recommencer." A l'instar du public qui n'a jamais cessé de lui témoigner son amitié, tous ses camarades du tournage l'encouragent, la félicitent. "On se connaît depuis si longtemps, dit-elle. On forme une vraie famille. L'an dernier, je suis venue ici passer une semaine avec eux. Pour le plaisir de les retrouver."

Il est déjà 20 heures, le réalisateur Pat Le Guen donne le clap final. Hélène reprend le chemin de l'hôtel, situé près de Marigot, dans la partie française de l'île. Une soirée est prévue jusqu'à l'aube : "Les gens voient en moi la sagesse incarnée mais je suis une vraie fêtarde."

Avant de prendre part aux festivités, Hélène demande quelques minutes pour téléphoner à ... "Je protège ma vie privée et, aujourd'hui, je suis moins naïve. L'amour est la seule chose qui me touche. Sachez que j'ai une vie sentimentale comme tout le monde, mais elle me regarde ! " conclut-elle, avant de nous confier, dans un demi-sourire : "Je suis en ce moment très heureuse !"

Propos recueillis par Gaëlle Placek
Extrait de Télé Loisirs du 22 Janvier 2000.

 
 


Les images, textes, musiques et vidéos sont la propriété exclusive de leurs auteurs.
Aucune reproduction de ce site n'est permise, son contenu ne peut être ni utilisé ni copié.
www.helene-rolles.fr.st